spotify prix

Othman Azzabi

Web

Pourquoi Spotify augmente le tarif de ses abonnements

Spotify, la célèbre plateforme de streaming musical, a récemment annoncé une hausse de ses abonnements mensuels. Cette augmentation, variant de 7 à 22 centimes selon les offres, vise à compenser le coût de la nouvelle taxe streaming instaurée par le gouvernement français.

Cette décision a été officialisée ce vendredi, lorsque Spotify a informé ses abonnés de la mise en place de la taxe streaming, qui affectera les abonnements à partir de juin. Le géant du streaming a précisé dans son communiqué aux abonnés Spotify Premium Personnel que cette augmentation vise à couvrir les coûts supplémentaires engendrés par la taxe de 1,2 % imposée par le gouvernement français pour financer le Centre National de la Musique (CNM).

Avant cette hausse, le tarif de l’abonnement Premium était de 10,99 euros mensuels, un prix qui reste inchangé dans les autres pays de la zone euro, comme le rappelle le journal Les Échos.

Jusqu’à 22 centimes de plus

Tous les types d’abonnements Spotify sont concernés par cette augmentation. L’abonnement Premium Étudiants passera de 5,99 euros à 6,06 euros, le Premium Duo de 14,99 euros à 15,17 euros, et le Premium Famille de 17,99 euros à 18,21 euros. Ces augmentations varient de 7 à 22 centimes. Il est à noter que cette hausse intervient moins d’un an après une précédente augmentation des tarifs de la plateforme, qui avait été plus significative, allant de 1 à 2 euros supplémentaires par mois.

Spotify a exprimé sa frustration face à cette nouvelle taxe, indiquant avoir travaillé dur pour trouver des solutions alternatives. Malgré cela, le gouvernement français a imposé cette taxe de 1,2 % à tous les services de streaming musical. Spotify s’engage à continuer de soutenir les artistes et à reverser près des deux tiers de ses revenus aux ayants droit, soit plusieurs centaines de millions d’euros en France en 2023. L’entreprise a également mentionné que toute future augmentation de la taxe CNM serait répercutée sur ses tarifs en France et qu’elle continuerait à exhorter le gouvernement à explorer des moyens alternatifs pour ce financement.

Un financement nécessaire

Le gouvernement a annoncé cette année la mise en place de la taxe streaming, s’élevant à 1,2 % du chiffre d’affaires des plateformes de streaming par abonnement et des plateformes gratuites de partage de contenu. Selon le ministère de la Culture, cette taxe devrait rapporter 15 millions d’euros, destinés à financer le Centre National de la Musique (CNM). Créé en 2020 pour soutenir la filière musicale française, le CNM est une instance similaire au CNC pour le cinéma, mais qui était jusqu’à présent principalement financée par les entreprises du spectacle vivant.

Cette augmentation des tarifs chez Spotify illustre les défis financiers et réglementaires auxquels sont confrontées les plateformes de streaming en France, tout en soulignant l’importance du soutien à l’industrie musicale nationale.

La rédaction vous résume l’article :

  • Spotify augmente ses abonnements de 7 à 22 centimes pour compenser la nouvelle taxe streaming imposée par le gouvernement français.
  • La taxe de 1,2 % financera le Centre National de la Musique, visant à soutenir la filière musicale française.
  • Les hausses touchent tous les types d’abonnements et sont effectives à partir de juin 2024.

#Spotify #streaming #taxe #musique #CNM #abonnement #France