job-5382501_1280

Othman Azzabi

A2d annonce une levée de fonds de 500 000 euros

levée de fonds

La start-up française spécialisée dans le traitement automatisé des données, A2D, vient de réussir une levée de fonds de 500 000 euros. Pierre Loonis, fondateur et CEO de l’entreprise, nous livre les détails de cette opération et évoque ses projets futurs.

Tout savoir sur a2d

Pierre Loonis, ancien professeur des universités en France et en Malaisie, partage son expertise en traitement d’images et en systèmes d’aide à la décision, notamment l’intelligence artificielle. Après une carrière universitaire au service de la fusion des écoles Centrale Paris et Supélec, il a mis fin à cette phase en janvier 2018. La montée en puissance des drones aériens et l’accès facilité à des capacités de calcul ont permis le déploiement d’algorithmes complexes en contexte industriel. C’est ainsi qu’a été créée A2D à la fin de 2017, une entreprise spécialisée dans le traitement automatisé de données en environnement extérieur.

La levée de fonds d’a2d

500 000 euros pour renforcer l’équipe et accélérer la dynamique commerciale

A2D a choisi de lever des fonds pour renforcer son équipe technique et scientifique et industrialiser ses solutions exploratoires. L’objectif est également d’accélérer la dynamique commerciale pour promouvoir leurs solutions sur les marchés respectifs et s’implanter sur le marché européen.

Les investisseurs choisis

Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres et le Port Atlantique La Rochelle

Parmi les investisseurs d’A2D, on retrouve le Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres et le Port Atlantique La Rochelle.

Le Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres est un acteur impliqué dans le développement du territoire maritime.

Le Grand Port Maritime de La Rochelle a joué un rôle crucial dans la réalisation de la preuve de concept d’A2D sur le diagnostic automatisé des anomalies des ouvrages d’art maçonnés, des outils industriels critiques pour la souveraineté nationale. Après la démonstration de faisabilité avec le produit ARCA²D, le port a décidé de continuer l’aventure et de contribuer au déploiement commercial dans le secteur portuaire.

À noter que deux business angels ont également participé à cette levée de fonds, apportant non seulement des investissements financiers mais aussi leur expertise et leur réseau dans les domaines de l’optique et de la traduction.

Source business cool