Othman Azzabi

Sécurisation des écoles : L’appel à la coopération des collectivités territoriales

Sécurite école

Le ministre de l’Éducation nationale, Gabriel Attal, a récemment réuni les associations des collectivités locales pour discuter de la sécurité des écoles, collèges et lycées. Cette réunion a mis en lumière l’importance d’une approche coordonnée pour garantir la sécurité dans ces établissements, ainsi que la nécessité de préserver leur caractère ouvert.

La coordination des politiques publiques, une responsabilité partagée

Les participants à cette réunion ont souligné l’importance de coordonner les politiques publiques en matière de sécurité scolaire. Ils ont insisté sur le fait que la sécurité des établissements ne peut reposer uniquement sur des mesures matérielles, mais doit également s’accompagner de moyens humains.

Les mesures techniques : entre solutions et préoccupations

Alors que la sécurité des écoles est au cœur des préoccupations, certains élus évoquent la possibilité de mettre en place des mesures techniques. Par exemple, l’utilisation de la reconnaissance faciale autour des lycées est envisagée dans certaines régions. Cependant, pour les associations, ces solutions techniques ne doivent pas transformer les écoles en bunkers et doivent s’adapter aux spécificités de chaque établissement.

Inégalités de moyens et besoin d’aide pour les petites communes

Les inégalités de moyens entre les collectivités sont également abordées, en particulier pour les petites communes. Les installations techniques coûteuses nécessitent un soutien financier de l’État. La coordination avec les forces de l’ordre et l’expertise de l’État sont essentielles pour garantir un niveau élevé de sécurité.

Moyens humains et coordination avec l’état

Les associations mettent en avant l’importance des moyens humains pour la sécurité des établissements scolaires. Cela concerne les personnels tels que les assistants d’éducation et les conseillers principaux d’éducation, ainsi que les agents territoriaux travaillant dans les écoles. La coordination entre les acteurs de la sécurité, à l’intérieur et à l’extérieur des écoles, est essentielle.

Enquête et prochaines réunions

Le ministre de l’Éducation nationale a lancé une enquête sous forme de questionnaire destinée aux directeurs et chefs d’établissements pour recenser les dispositifs de sécurité déjà en place. Cette réunion est la première d’une série à venir, avec pour objectif de maintenir des échanges réguliers entre les collectivités locales et le ministère de l’Éducation. La sécurité des écoles demeure une priorité, tout en préservant leur ouverture et leur rôle dans la société.